The fields with the red border are required.
    www.thecementgrindingoffice.com
    All rights reserved © 2012-2015 The Cement Grinding Office
      L'étude de la granulométrie le long du broyeur à boulets
         
      1 Introduction
      Afin d'avoir une bonne idée de l'efficacité du broyeur à boulets (blindages, charge de boulets, cloisons, ventilation), nous devons faire
      une analyse granulométrique à l'intérieur du broyeur.
      Cette analyse comprend trois étapes:
      - La campagne d'échantillonnage à l'intérieur du broyeur
      - Le tamisage des échantillons en laboratoire
      - L'analyse des résultats avec la courbe du test axial et son interprétation
      Pour cette présentation, nous considérons un broyeur 2 chambres classique comme exemple.
         
      2 La prise d'échantillons (ou test axial)
        Première Chambre:
        Comme décrit dans la procédure d'inspection du broyeur dans une autre présentation, nous avons besoin de ce qui suit:
       
    sachets-ch1.jpg
    collector.jpg
     
        Procédure:
      - Prendre 4 échantillons (entrée, 2 échantillons intermédiaires, à la cloison intermédiaire) de ± 3kg chacun
      - Idéalement, pour chaque échantillon, prendre la matière en trois points, comme indiqué sur le dessin ci-dessous:
       
     
      - Creuser un trou de 30 cm de profondeur en enlevant les boulets aux points d'échantillonnage et prélever l'échantillon avec
        le collecteur.
       
     
        Ne pas rejeter les grosses particules non broyées hors de l'échantillon!
        Seconde Chambre:
        Nous avons besoin des objets suivants:
       
    tamis.jpg
     
       
     
    www.thecementgrindingoffice.com
        Procédure:
      - Prendre 7 échantillons (1er à l'entrée, 5 échantillons intermédiaires à égale distance et le dernier à la cloison de sortie) de 0,5 - 1 kg
        chacun.
      - Comme pour la 1ère chambre, prendre la matière en trois points, comme indiqué sur le dessin ci-dessous:
       
     
      - Creuser un trou de 30cm de profondeur en enlevant les boulets au point d'échantillonnage et prélever l'échantillon
        avec la cuiller près de la cloison intermédiaire (où se trouvent les plus grands boulets en cas de blindage classant).
        Dans la zône des plus petits boulets, utiliser la pelle avec le tamis et un sac en dessous du tamis pour retenir la matière.
       
    echantillonnage-ch2.jpg
     
        Ne pas rejeter les grosses particules non broyées hors de l'échantillon!
      - Envoyer tous les échantillons au laboratoire
         
      3 Le tamisage en laboratoire
      - Nous recommandons les tamis suivants: 50mm, 25mm, 10mm, 5mm, 2,5 mm, 1 mm, 0,5 mm, 212μ, 90μ.
        Bien entendu, des tamis similaires peuvent être utilisés.
      - Certaines cimenteries adoptent de plus petit tamis de référence comme 63μ, 45μ et/ou 32μ pour une raison de qualité de ciment.
        Il faut alors reprendre ces tamis dans la liste ci-dessus.
      - A titre d'exemple, nous allons prendre le premier échantillon de la 1ère chambre:
        Poids de l'échantillon: 3,105 kg (3105gr)
        Nous allons tamiser manuellement pour les plus grands tamis (50mm, 25mm, 10mm et 5mm) et avec l'ensemble de l'échantillon.
        Pourquoi la totalité de l'échantillon? Parce que l'échantillon est en général un mélange de quelques grosses particules
        et de particules fines.
        Puis, il est difficile d'homogénéiser ce type d'échantillon et de le réduire de manière représentative.
        Conclusion, on analyse tout l'échantillon.
       
     
        Résultats:
        1er tamisage (tamis de 50 mm): 326gr de matière sont retenus - Cela signifie que nous avons 326gr supérieur à 50mm
        2ème tamisage (tamis 25mm): 236gr de matière sont retenus - Cela signifie que nous avons 236gr entre 25mm et 50mm
        3ème tamisage (tamis de 10mm): 226,7gr de matière sont retenus - Cela signifie que nous avons 226,7gr entre 10mm et 25mm
        4ème tamisage (tamis de 5 mm): 124,2gr de matière sont retenus - Cela signifie que nous avons 124,2gr entre 5 mm et 10 mm
    www.thecementgrindingoffice.com
        Résumé de cette première phase de tamisage:
       
     
        2192,1gr de l'échantillon sont inférieurs à 5mm.
        Cette partie de l'échantillon sera homogénéisée manuellement ou avec un homogénéisateur et on ne prendra qu'une petite partie
        de la seconde partie du tamisage.
        Le poids de la partie prélevée dépend du laboratoire et du dispositif de tamisage, mais il est souvent entre 50 et 100gr.
        Le dispositif de tamisage sera une tamiseuse à vibration ou mieux, un tamisage à jet d'air pour les particules agglomérées
        éventuelles.
       
     
        Pour notre exemple, prenons 100gr de matière.
        Résumé de la deuxième étape:
       
     
        Maintenant, nous devons relier les deux étapes afin d'avoir le résultat complet de l'échantillon 1 de la chambre 1.
        Pour cela, nous utilisons la formule suivante:
       
     
       
       
        Avec:
        A = résidu cumulé total en gr sur un tamis
        B = passant de la 1ère étape en gr
        C = poids initial de l'échantillon de la 2ème étape en gr
        D = résidu cumulé en gr sur un tamis de la 2ème étape en gr
        E = résidu cumulé du dernier tamis de la 1ère étape en gr
        Résultats sur le tableau ci-dessous:
       
     
        Nous faisons la même chose pour tous les échantillons prélevés à l'intérieur du broyeur.
        L'interprétation des résultats suit à la page suivante
         
    www.thecementgrindingoffice.com
    All rights reserved © 2012-2015 The Cement Grinding Office