The fields with the red border are required.
    www.thecementgrindingoffice.com
    All rights reserved © 2012-2015 The Cement Grinding Office
      Systèmes de pré-broyage        
                   
      3   Presse à rouleaux (suite 6)        
         3.15 Modification au niveau du broyeur à boulets:      
        - La modification des équipements internes du broyeur à boulets fait souvent partie du package de modifications
          demandées pour pouvoir atteindre les garanties données.      
        - Suivant le cas, cette modification au niveau du broyeur sera peu ou très importante.  
         3.15.1 Cas d'un presse en circuit ouvert        
        - La modification au niveau du broyeur est peut importante.      
        - On se limite souvent à préconiser une charge de 1ère chambre plus fine, éventuellement sans boulets de 90mm, 
          mais pas trop si des composants comme le calcaire ne sont pas traités dans la presse.  
        - On peut aussi diminuer la longueur de la première chambre, mais c'est assez rare.  
         3.15.2 Cas d'un presse avec recirculation des galettes      
        - La puissance spécifique de la 1ère chambre d'un broyeur à boulets se situe toujours entre 9 et 12 kWh/t.
        - Avec un système de pré-broyage, la puissance spécifique nécessaire n'est plus que de 6-7,5 kWh/t.
        - La première chambre est donc raccourcie en conséquence.      
        - Voici un exemple de raccourcissement de chambre 1:      
         
     
         
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
               
        - La deuxième modification à effectuer est de remplacer la charge de chambre 1 par une charge plus fine.
        - En effet, la matière fraiche entrant dans le broyeur est beaucoup plus fine avec une proportion importante
          de particules inférieures à 90µ.        
        - De plus, beaucoup de grains de matière sont micro-fissurés, ce qui les rend plus fragiles.  
        - Les boulets de diamètre 90 mm ne sont pas utilisés.      
        - La charge sera composée de boulets de 80, 70, 60 et 50 mm.      
        - Les boulets de 60 et 50 mm représenteront pratiquement 50% du total.    
        - Le poids moyen sera inférieur à 1000 g/boulet.      
        - Il faut toujours avoir en tête que l'alimentation fraiche allant vers la presse à rouleaux puisse être détournée
          vers le broyeur à boulets à cause de la présence de particules métalliques.    
        - Si la période de stand-by de la presse dure assez longtemps, le broyeur à boulets risque d'être complètement
          pollué de grains non broyés à moyen terme avec les conséquences négatives en terme de rendement et de
          production.        
         3.15.3 Cas d'un presse en circuit fermé avec séparateur haut-rendement      
        - Le broyeur reçoit les fines du séparateur de la presse comme alimentation.    
        - Dans ce cas-ci, la première chambre est inutile.      
        - Le broyeur devient monochambre.        
        - Même le blindage classant est inutile car la charge n'est constituée que de petits boulets.  
        - Cette charge sera composée de boulets de 30, 25, 20 et 17 (15) mm.    
        - Le poids moyen de la charge oscillera entre 30 et 35 g/boulet.      
        - Le problème d'arrêts intempestifs de la presse  doit toujours être pris en considération.  
    www.thecementgrindingoffice.com
         3.16 Avantages de la presse à rouleaux:        
        - La possibilité d'augmentations de production peut être très importante, jusqu'à plus de 100% de la capacité
          existante.        
        - Les gains en rendement sont aussi très conséquents et permettent de diminuer l'importance du broyeur à boulets
          qui est un gros consommateur d'énergie.        
        - Le retour sur investissement est très intéressant.      
        - Le broyage inter-particulaire qui crée des micro-fissures dans les particules augmente la broyabilité de la matière 
          avant son introduction dans le broyeur à boulets.      
        - La matière plus fine entrant dans le broyeur à boulets fait diminuer le taux d'usure des équipements internes
          (corps broyants).        
        - L'espace requis pour l'installation du système de pré-broyage reste raisonnable.    
        - La presse peut accepter jusqu'à 2% d'humidité.      
         3.17 Désavantages de la presse à rouleaux:        
        - L'investissement de départ est assez important surtout pour le système de broyage semi-fini.  
        - L'utilisation est plus compliquée au niveau de l'alimentation qu'un broyeur à boulets.  
        - Les coûts d'entretien sont élevés (réparation et remplacement des rouleaux).    
        - La main d'œuvre de maintenance doit être de haut niveau technique.    
         3.18 Conclusion:        
        - La presse à rouleaux est aujourd'hui, avec le broyeur vertical dont elle peut être concurrente, le système de
          broyage qui connaît le plus de succès dans l'industrie du ciment, tant comme système de pré-broyage que
          comme système de broyage intégral.        
        - L'industrie minière adopte aussi de plus en plus ce système.      
        - Les constructeurs proposent des solutions très variées car les possibilités sont multiples.  
        - Enfin, des études sont toujours en cours pour améliorer la résistance des surface de rouleaux qui est un peu le 
          talon d'Achille de la machine.        
        - La presse à rouleaux a probablement un bel avenir à l'horizon.      
                   
    www.thecementgrindingoffice.com
    All rights reserved © 2012-2015 The Cement Grinding Office